Quel CV pour postuler dans l'immobilier ?

Posté par Fed Immobilier dans Conseils recherche d'emploi
Le 09/12/2021
Quel CV pour postuler dans l'immobilier ?
Le secteur de l’immobilier est particulièrement dynamique, rempli de défis et d’objectifs. Il est tentant de vouloir candidater, d’autant plus dans un contexte de mutation du marché. Mais pour se lancer dans cette aventure, il faut déjà parvenir à attirer et à convaincre les recruteurs. Comment s’y prendre ? Titre accrocheur, mise en page, domaines d’expertise, compétences douces, illustration de résultats passés : retrouvez 5 conseils pour rédiger votre CV et postuler dans l’immobilier.

1. Donner un titre accrocheur

Il est primordial que le recruteur comprenne rapidement qui vous êtes et quel est votre profil. Pour ce faire, il est conseillé de miser sur un titre accrocheur et clair. Au premier coup d’œil, on doit comprendre pour quel emploi vous postulez : négociateur en agence immobilière, responsable de programmes, etc. 

Ajoutez également une rapide description de votre personnalité et du poste recherché. Là encore, le recruteur doit très vite comprendre qui vous êtes et ce que vous attendez de votre emploi.

2. Soigner la mise en page

Ce conseil vaut pour postuler dans l’immobilier mais reste vrai pour tous les secteurs : la mise en page du CV est essentielle. Les recruteurs reçoivent un grand nombre de candidatures chaque jour. Pour vous démarquer, il faut donc être concis, clair et efficace. Inutile de surcharger votre CV d’informations. Au contraire, soyez synthétiques et mettez les éléments importants en gras. 

De même, pour soigner la présentation de votre CV, suivez ces quelques conseils simples de mise en page : 

  • placez en haut à gauche les informations de base (identité, e-mail, numéro de téléphone, adresse (facultatif), permis B ou autre si utile) ; 
  • intégrez une photo d’identité en tenue de travail, avec un sourire franc ; 
  • faites tenir le CV sur une seule page ; 
  • écrivez en noir sur fond blanc ; 
  • choisissez une police d’écriture bien lisible, de taille entre 10 et 12 ; 
  • évitez le surplus de couleurs, de formes, d’originalité ; 
  • ne laissez aucune faute d’orthographe.

À lire aussi : Reconversion dans l'immobilier : comment procéder ?

3. S’identifier en tant qu’expert

Au moment de postuler dans l’immobilier, il n’est pas nécessaire de faire le listing de toutes vos qualités et compétences. Ciblez celles qui sont le plus en adéquation avec le poste pour lequel vous candidatez. C’est comme cela que vous ferez la différence et que vous vous ferez remarquer. 

Le recruteur doit voir en vous un expert dans plusieurs domaines. Et le secteur immobilier ne manque pas de compétences techniques à maîtriser : économiques, techniques, fiscales, juridiques, etc. Identifiez-vous en tant qu’expert dans ces domaines spécifiques en faisant ressortir des mots-clés et des termes techniques. 

> À lire aussi : 7 compétences à avoir pour travailler dans l'immobilier

4. Valoriser les soft skills

Outre les compétences techniques – ou hard skills - dont on vient de parler, il est également très important de mettre en avant ce que l’on appelle les compétences douces, ou soft skills. 

Plus concrètement, pour postuler dans l’immobilier, sur votre CV, il peut être intéressant de valoriser votre sens du relationnel avec les clients comme avec vos collaborateurs. Mais aussi votre capacité d’écoute et de compréhension, votre dynamisme, etc. Toutes ces qualités qui, à compétences techniques égales – ou si vous êtes un profil encore inexpérimenté – pourront faire la différence. 

Le recruteur peut ainsi se faire une idée de votre personnalité d’une manière plus générale, et de vos capacités à travailler en équipe et à bien vous intégrer au sein de l’entreprise. Cela peut passer par une rubrique « centres d’intérêt ». Par exemple, si vous pratiquez un sport collectif, cela peut donner des indications sur votre dynamisme et votre capacité à évoluer en équipe.

5. Illustrer ses résultats

Dans tout CV, et c’est encore plus vrai lorsque l’on postule dans l’immobilier, il convient de faire état de ses expériences passées. Mais se limiter à un simple déroulé de votre carrière serait réducteur. Pour convaincre le recruteur, n’hésitez pas à mettre en avant les résultats que vous avez pu obtenir par le passé. Ces chiffres et ces indications sont davantage révélateurs qu’une ancienneté à un poste. 

Alors, que mettre en avant ? Cela peut être votre nombre de ventes, le chiffre d’affaires annuel réalisé, les différents projets que vous avez été amené à gérer, ou les collaborateurs que vous avez encadrés et accompagnés. En bref, tout ce qui permettra de prendre conscience de l’impact de vos actions au sein d’une entreprise. 

> À lire aussi : Quelles questions poser à un recruteur lors d’un entretien d’embauche ?

Groupe Fed vous conseille et vous accompagne… 

Fed Immobilier accompagne les candidats en recherche d’emploi et les entreprises à la recherche de profils ciblés. Retrouvez toutes nos offres d’emploi sur notre site.


Les commentaires
Encore aucun commentaire, soyez le premier à réagir !
Poster votre commentaire